jeudi 30 avril 2009

La haute montagne

Habitué aux randonnées en montagne, un jour un bon copain à moi, me demande si ça me dirait de faire de la haute montagne et bien entendu moi je dis oui sans trop savoir à ce qui m'attendait.

N'ayant aucun matériel, mon copain me prête ce qu'il a, mais je dois louer quelque chose d'essentiel, c'est à dire les chaussures, non pas des chaussures de simples randonnées, mais des chaussures assez rigides. Déjà rien qu'en les essayant, je me dis que ce n'est pas le top mais bon je ferai avec.

Nous voilà donc partis pour Chamonix, on monte en petit train jusqu'à la mer de glace et là on rentre vite dans le vif du sujet : après avoir descendu des échelles à n'en plus finir pour aller sur le glacier, je chausse les crampons pour pouvoir marcher sur la glace, au début c'est rigolo mais après avoir marché pratiquement 2 heures, mes pieds, je me demande si j'en ai encore... et dire que je ne suis pas encore arrivé ! on attaque quelques échelles où le vide derrière moi est assez impressionnant, et je marche, je marche derrière le guide, je bois (de l'eau) car j'ai très soif et à un moment je m'assois... je n'en peux plus. Le guide, sympa, me prend mon sac à dos et il me dit, "on est presque arrivé", et quand j'entends ça, je sais que ce n'est pas vrai, car mon copain Philippe nous le dit souvent quand on fait des randos, et quand il dit ça, on début on le croit, mais en vérité il reste encore un très long chemin. Enfin, bref, j'arrive au refuge, crevé, je n'arrive même plus à enlever mes chaussures, et quand je les enlève j'ai peur de voir l'état de mes pieds, mais non ça va, pas de gros bobos, quelques petites ampoules.

En arrivant, petite bière et là c'est le bonheur, on trinque tous. Ensuite vient le repas du soir, en général très sympa, là on était au refuge du couvercle, on mange bien et il faut penser au lendemain car c'est là que les choses vont sérieusement commencer : levé à 3h du matin et à cette heure là, il faut prendre son petit déjeuner et là à cette heure, je n'ai pas faim, en plus je n'ai pratiquement pas dormi de la nuit surement à cause de l'altitude mais aussi à cause de tous les ronflements. Donc, j'essaye de manger un peu quand même pour attaquer l'aiguille du moine à 3412 mètres. La course doit normalement durer 6h et elle va durer... 12h !










Toute l'ascension est sympa, sans trop de difficultés majeures, je vois de superbes paysages. On arrive au sommet, on n'y reste pas longtemps car on a pris du retard et le guide pour aller plus vite décide que l'on redescende en rappel, moi c'est la première fois que je fais ça, et il faut avoir confiance, car dessous c'est le vide, enfin non, il y la paroi rocheuse...abrupte et enneigée. Et le guide n'a qu'une seule corde de 50 m pour quatre ! alors, la descente est très longue et on commence à avoir faim. A un moment donné, accrochés à un petit piton avec Roger, on partage un petit morceau de saucisson hummmm et on repart, encore et encore, et là je n'en peux plus, les derniers mètres je les fais sur les fesses, ça glisse tout seul. On arrive au refuge alors que la nuit tombe, on se met à table avec une faim de loup. A ce moment là, je me dis que plus jamais je ne referai ça mais... j'ai recommencé car, croyez-moi, la montagne attire, fascine et quand tu arrives à un sommet, tu en as les larmes aux yeux.






mardi 28 avril 2009

Porsche

Voici quelques photos de Porsche et Ferrari. J'ai eu l'immense joie de piloter deux Porsches (993 et la 996) différentes, ce fût très fort en émotion et en sensation.















Le plus impressionnant ? l'accélération mais surtout le freinage ! quand le moniteur à coté de toi te dit "Freine quand je te le dis" et bien, à un moment donné tu te dis "il a oublié de me dire de freiner ?" et toi, tu ne freines pas, tu lui fais confiance et au dernier moment il te beugle "freine !", alors tu enfonces la pédale de frein et là, oh surprise, ça freine, ça freine très fort ! Heureusement que la ceinture est là pour te retenir au siège.



Allez je vous envoie les photos, j'essaierai de mettre en ligne quelques vidéos aussi.





video

F1










Ah la formule 1 ! que de belles machines et que c'est beau à regarder. J'entends déjà certains qui vont dire "qu'est-ce que cela apporte de regarder tourner des voitures pendant 50 tours ?" et bien je leur répondrai "à quoi servent 22 joueurs de foot à taper dans une balle pendant 90 minutes ?"... heureusement que tout le monde n'a pas les mêmes gouts.







Ce qui m'impressionne dans la F1 ce sont les vitesses et les freinages : rendez-vous compte que ces bolides roulent à plus de 300 km/h et il faut qu'ils freinent sur à peine 20 mètres afin de réduire leur vitesse à 60 km/h pour prendre un virage serré, pour vous faire une idée, la pression de la jambe sur la pédale de frein est de 150 kgs alors que nous, quand on doit freiner comme des fous avec notre voiture de tous les jours est de l'ordre de ... 30 kgs et encore on ne fait ça que rarement, eux les pilotes de F1 le font plusieurs fois par tour et sur plus de 50 tours ! Bon d'accord, ils ont des gros salaires mais cela en vaut la peine je pense, car risquer sa vie à chaque seconde je leur tire mon chapeau (enfin plutôt mon casque). Regardez donc la petite vidéo, c'est dingue de conduire comme ça sous la pluie et sans essuie-glace !
Pour moi les plus grands pilotes de F1 sont : Senna, Prost et Shumacher. A suivre pour cette année : Vettel et Button.

Ce qui est intéressant cette année c'est que les petites écuries sont devant les grandes mais une petite déception pour Ferrari.... mais la scuderia va revenir !


lundi 27 avril 2009

La guitare



La guitare une autre de mes passions que je réalise depuis moins de trois ans maintenant. Les personnes qui disent que c'est un instrument facile et bien se trompent ! bon d'accord, si vous vous contentez de faire des accords majeurs pour faire de l'accompagnement c'est pas trop compliqué...quoi que faut-il avoir le rythme, et moi, je ne l'ai pas mais ça se travaille.


Cette année, Philippe mon prof de guitare a décidé de monter un petit groupe et là et bien j'ai du boulot ! mais je m'accroche dur et les conseils de mes compagnons m'aident beaucoup et m'encouragent (merci à Xavier et Bertrand et bien entendu Philippe) et de toute façon je ne suis pas prêt à laisser tomber car nous avons décidé de continuer l'année prochaine.


Une chose est sure c'est en s'entrainant tous les jours que l'on fait des progrès, bon d'accord les oreilles de ma petite famille subissent les mauvaises notes, les morceaux que je rejoue mille fois et encore je ne branche pas l'ampli tous les jours.


A propos de guitare j'en possède trois : une classique (c'est avec elle que j'ai fait mes premières notes), une électrique (achetée sur un site d'enchère de qualité pas terrible mais ça sonne bien) et enfin une électro accoustique avec cordes en bronze (aïe aïe les doigts !) c'est une yamaha cpx900.


dimanche 26 avril 2009

Terrasse




Je me suis lancé dans un grand projet : faire une terrasse en pavés... travaux de terrassement sont en cours et je dois dire que la glaise c'est pas sympa !

Jolies fleurs


Fleurs dans le parc du Chateau de Versailles

samedi 25 avril 2009

Ferrari


C'est pas beau ça ?

vendredi 24 avril 2009

Même pas peur !








L'escalade, ma passion et toute la famille en profite. Petit surplomb sympa !

J'ai découvert l'escalade en salle (voici d'ailleurs la salle où je grimpe http://www.roc-et-resine.fr/ , salle vraiment superbe à conseiller à tout le monde !) il y a quelques années, un sport très physique où tous les muscles du corps sont mis à contribution. Pour celles et ceux qui ont le vertige, vous pouvez quand même pratiquer car quand on grimpe, la concentration est telle que l'on oubli le vide.

Bonjour

Bonjour à toutes et à tous,

Quelques photos à vous faire partager et si vous voulez laisser des commentaires et bien n'hésitez pas afin de savoir si ces photos vous plaise ou non.



















A très bientôt.